Le Forum

 
Ce fil de discussion contient 3 réponses
Message original de cabane65000 11 Déjà lu 1 414 fois avant vous
Posté le: Vendredi 11 Août 2017 à 17:40
Titre: Programme de prévention des maladies du pigeon

PROGRAMME DE PREVENTION DES MALADIES DU PIGEON 

1. Les vaccins :
1.1. Avant les concours et les expos , tous les ans , vaccination contre la Paramyxovirose (= pseudopeste, = Newcastle) Utiliser NOBILIS Paramyxo ou COLOMBOVAC PMV. 
Les jeunes sont vaccinés au fur et à mesure des sevrages. Ils recevront un rappel un à 3 mois plus tard. Les vaccins par voie orale ne sont pas autorisés en prévention car peu efficaces. 
1.2. La vaccination contre les poquettes pourra également être réalisée en même temps que la peste avec le (COLOMBOVAC Pox ) ou ultérieurement au mois de mai avec un vaccin « souche poule ». 
1.3. Avant les accouplements, vaccination contre la PARATYPHOSE (= salmonellose) ATTENTION il est vivement conseillé d'associer un traitement antibiotique actif contre les salmonelles avant de vacciner (TYPHOR, BAYTRIL, DICURAL, BIOTORNIS...). 
2. Les traitements anti parasitaires internes : 
2.1. Avant accouplement ou sur couvage, un déparasitage complet est réalisé à l’aide de COCCIDEX, TRICHOREX (qui peuvent être mélangés) et AQUAVERM. Un contrôle parasitaire des fientes permet de connaître le degré d’infestation de la colonie et se savoir si ces traitements sont nécessaires. 
2.2. Pendant les concours : 
2.2.1. Trichomonose : 
Traiter toutes les 2 ou 3 semaines, selon le rythme des enlogements, avec TRICHOREX pendant 2 ou 3 jours. 
2.2.2. Coccidiose : 
La périodicité des traitements dépend des conditions d’élevage, en particulier de la fréquence des nettoyages. Il est facile de voir, par une analyse de fientes, l'état parasitaire de la colonie (coccidiose et vers). On peut alors juger de l'opportunité d'un traitement avec COCCIDEX. 
En l'absence d’analyse, prévoir des traitements bimestriels (tous les 2 mois) de 5 jours. Tout traitement doit être suivi par un nettoyage soigneux du colombier et du matériel d'élevage et par une désinfection. Contre les microbes, les désinfectants sont efficaces; mais contre les oeufs de vers et les coccidies, seule la chaleur est efficace (utiliser le chalumeau ou la lampe à souder ou un décapeur thermique). 
2.2.3. Les Vers (Ascaridia et Capillaria). 
En l'absence d'analyse et en l'absence de signes de parasitisme sur les pigeons, prévoir des traitements trimestriels de 4 jours avec AQUAVERM. Là encore, en conditions difficiles, les traitements pourront être réalisés tous les mois. 
En conditions difficiles, ou si une analyse indique un parasitisme important, les traitements doivent se faire toutes les 3 semaines. 
2.3. Après le dernier concours, refaire un traitement contre les coccidies, la trichomonose et les vers. 

3. Les parasites externes : 

3.1. Pulvériser ORNICLEAN dans les colombiers 2 fois pas an. 

3.2. Pulvériser les nids les perchoirs après chaque saison d'élevage. 

3.3. Appliquer le pour on sur la peau de tous les pigeons une fois par trimestre. 

4. Le coryza :Pour limiter les risques d’apparition du Coryza : 

4.1. Il faut respecter un volume minimal du colombier qui dépend de l’effectif. Prévoir 2 pigeons par m3 au maximum. Une aération maximale, y compris au fond des installations et dans les casiers des jeunes est profitable aux pigeons. Le double plafond ne doit pas empêcher la libre circulation de l’air. Il faut donc éventuellement y ménager des trous d’aération. 
Si le coryza revient très régulièrement dans la colonie, c’est que le colombier doit être modifié 

4.2. Il faut limiter par tous moyens la production de poussières. Les blancs à pulvériser sont donc bannis. Les granulés couvre sol sont changés dès qu’ils deviennent trop pulvérulents. 

4.3. La trichomonose est traitée régulièrement en période concours (TRICHOREX). 

4.4. L’apport de vitamines doit être régulier, tout au long de l’année (VITALORNIS, VITAMUE). 

4.5. Les gouttes désinfectantes RHINEX seront administrées dans les yeux et narines au retour des concours. 

5. Les fientes molles : 

5.1. Il faut maîtriser le parasitisme intestinal et la trichomonose 

5.2. Il faut donner ORNILYTE, en particulier en période d’élevage 

5.3. Il faut vacciner correctement contre la paramyxovirose 

5.4. Il faut assurer une bonne ventilation au niveau des sols 

5.5. GP 10 est utilisée en cures mensuelles de 5 jours. 

6. Les introductions : 

Avant toute introduction de pigeons étrangers à la colonie, il faut leur faire subir une quarantaine de 3 semaines à l’écart de vos colombiers. Profitez en pour les traiter contre les parasites(coccidiose, trichomonose, vers) et surtout contre la paratyphose. Vous les vaccinerez également contre la Paramyxovirose s'ils ne sont pas déjà protégés. 

 

source CFPOI  rubrique maladies du pigeon.



 

   
 
   Posté le 14-06-2008 à 07:04:49   Voir le profil de Robot (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Robot   
 Putaing là c'est plus des pigeons que tu vas avoir , mais des pharmacies ambullantes 

Malheur a celui qui achéte ou reçoit des pigeons de qqlqu'un qui pratique tout celà , parce que là tu peux être sur que tu court a la castastrophe . Si toi tu pratiques l'inverse , les médicaments a dose homéophatique , les pigeons vont prendre une claque et ne s'en remettront jamais . 

Arrétont les médicaments a outrance , dans la nature , les plus faibles n'ont aucune chance de survis . Par force certains essayent de maintenir en vie des sujets qui remis dans l'élevage vont y faillir . 

Perso , chez moi un jeune sujet qui présente des faiblesses ou du rachitisme ou qui lors du sevrage s'alimente mal , ne passe pas la porte de la pouponniére , mais va directement chez le fauconnier . 
Réponse de jérome 64 01 n° 1/3
Posté le: Samedi 12 Août 2017 à 09:20
Titre: RE: Programme de prévention des maladies du pigeon

Hé bein quel combat. Il faut une clinique vétérinaire pour chaque éleveur.

Réponse de NicoMédoc 01 n° 2/3
Posté le: Samedi 12 Août 2017 à 10:52
Titre: RE: Programme de prévention des maladies du pigeon

Je veux bien mais le problème c'est se procurer ceS produits en plus avec le bordel des œufs contaminé çà va être encore plus compliqué

Réponse de garonne 00 n° 3/3
Posté le: Jeudi 31 Août 2017 à 21:18
Titre: RE: Programme de prévention des maladies du pigeon

Une eau trés propre a l'abri des déjections.

De même pour l'alimentation en grains de bonne qualité (blé et maïsUne pierre a sel a discrétion et un minimum d'espace pour se muscler les ailes..........)

Ne pas surpeupler la cage.

Personnellement cela peut paraitre anormal,mais actuellement je les arrose au jet ',ils sont trés heureux de recevoir ce petit brouillard d'eau fraiche

Tous les messagesAjouter une réponse
Pour pouvoir ajouter votre réponse à ce sujet de discussion, vous devez être connecté à votre compte palombe.com.
Si vous n'avez toujours pas de compte palombe.com, merci de créer un compte, sinon, il suffit de vous identifier...