Le Forum

 
page 1/2
Ce fil de discussion contient 56 réponses réparties en 2 pages de lecture (dernière page)
pages 12
Message original de urtxoa64 00 Déjà lu 2 115 fois avant vous
Posté le: Mercredi 08 Mai 2024 à 16:27
Titre: Décision du conseil d’État

Bonjour à tous 


Quelle conséquences selon vous pour nos chasses aux filets de la décision du conseil d’État du 6 mai?
Suppression des cette année ?

Je suis vraiment inquiet de mon côté 


Réponse de Orion33 02 n° 1/56
Posté le: Mercredi 08 Mai 2024 à 22:20
Titre: RE: Décision du conseil d’État

En l'état et pour l'instant, il n'a pas été évoqué la chasse des palombes au filet.Je dis bien pour l'instant, car ces engeances ( pour rester poli) d'anti chasse risquent peut-être de se pencher sur la question.

Pour l'instant c'est pantes à alouettes et matoles qui sont en train de passer à la trappe de manière définitive sans grand espoir de retour en arrière.Des actions sembleraient se mettre en place, on verra ce que ça va donner ??? mais faut pas rêver.

Réponse de eric33 013 n° 2/56
Posté le: Jeudi 09 Mai 2024 à 10:23
Titre: RE: Décision du conseil d’État

Si on retrouve un certain Peyo nous avait dit que Willi avait 'négocier le prix du permis national au dépend de nos chasses traditionnelles tout le monde me prenais pour un fou le résultat et la quand pour nous chasseurs d alouettes a part mont de Marsan rien depuis on avait parlé des battues qu il devait suivre pour pas chasser le sanglier sa n a pas était fait j espère que. Pour la tonne le déterrage chasse a cour filet palombes il y aura d avantage de mouvement et moins de blabla c était le coup de gueule d un chasseurs qui va perdre son plus beau  loisir qui perdure depuis plusieurs generation dans ma famille 

Réponse de dejeux 00 n° 3/56
Posté le: Jeudi 09 Mai 2024 à 14:24
Titre: RE: Décision du conseil d’État

Les chasseurs d'alouettes et de palombes peuvent témoigner que les pantes sont une méthode de chasse très très sélective. C'est faire preuve d'une méconnaissance crasse que de prétendre que ces méthodes de chasse sont non sélectives même si c'est vrai que, rarement, on peut fermer, parmi les palombes, un merle ou un geai.

Mais pour la pêche, que va dire "One Voice" ? Voilà des techniques de pêche complètement non sélectives puisque les filets ramènent différentes espéces de poissons.

Deux poids, deux mesures !

C'est sûr que cette décision du Conseil d'État va encourager "One voice" et ses bataillons d'avocat à s'attaquer aux filets des palombières et des cols pyrénéens. Ça craint !

Réponse de Orion33 05 n° 4/56
Posté le: Jeudi 09 Mai 2024 à 17:00
Titre: RE: Décision du conseil d’État

Salut à tous.

Le problème et je l'ai évoqué sur la tribune ( ça m'a valu un pouce en bas,mais je m'en fout ) en lisant le commentaire du Conseil d'état, il est dit que les preuves de non captures d'autres espèces ne sont pas suffisemment étayées.Je ne tire pas sur les ambulances mais encore une fois les dossiers montés ne l'ont surement pas été en essayant de répondre aux attentes précises des instances et surtout, et je me répète, il a beaucoup trop été fait état des "traditions" et ça personne ' chez nos instances ) n'a su ou voulu admettre que ce n'était plus l'argument miraculeux attendu.Je ne dis pas que c'est normal ,bien au contraire, mais hélas, en attendant ,que de temps perdu pour au final le couperet sans grand espoir de retour en arrière ( malgré les faiseurs de "miracles" )

Quant à l'engagement des autres corporations de chasseurs , là encore ne rêvons pas!!!On en reparlera quand le mot "ouverture" sera dans tous les bouches .
Une fois encore je souhaite juste me tromper .

 

Réponse de urtxoa64 05 n° 5/56
Posté le: Lundi 13 Mai 2024 à 15:27
Titre: RE: Décision du conseil d’État

Il ne s agit même plus de prouver sa sélectivité ou pas de nos chasses


Il y a une histoire d idéologie écolo wokiste qu il faut mettre en place coûte que coûte et d après moi rien ne sert d essayer d argumenter 
Ils en veulent pas de nos arguments même s ils sont probants

Seul une révolte globale des chasseurs pourrait faire bouger les choses mais je n y crois pas non plus 

C est la fin de nos chasses traditionnelles ou pas d ici une décennie 

Réponse de urtxoa64 06 n° 6/56
Posté le: Lundi 13 Mai 2024 à 15:30
Titre: RE: Décision du conseil d’État

D ailleurs pour preuve le peu de commentaires sur ce post pourtant oh combien sensible prouve bien que pour la solidarité entre chasseur sera impossible chacun protégeant son près vert en attendant d être mangé tour à tour par cette idéologie !!!


Réveillez vous merde !!!!!
Réponse de Julio 64 04 n° 7/56
Posté le: Mardi 14 Mai 2024 à 06:06
Titre: RE: Décision du conseil d’État

Bonjour à tous,

Ceux qui parlent d'un manque de solidarité entre chasseurs sont dans le mille : avec les "soit disant" avancées du tarif des permis nationaux, nous avons été encore plus nombreux à subir la perte de pouvoir chasser avec un même permis dans le département voisin ; déjà dit et re-dit : seul un arrêt de la gestion tant physique que financière de la sauvagine et de ses méfaits aura un impact certain => alors, on y va ???

Réponse de Orion33 05 n° 8/56
Posté le: Mardi 14 Mai 2024 à 08:56
Titre: RE: Décision du conseil d’État

Bonjour,

Julio64 tu as ta réponse  juste avant ta question .
La grande majorité des chasseurs fait preuve d'un égoïsme récurrent et c'est pas d'aujourd'hui.Pour ceux qui ont connu, les dates de fermetures plus longues, qui c'est préoccupé de ça ???? les seuls intéressés ( chasseurs de grives et d'échassiers par exemple ) , la chasse de la tourterelle en Mai, à l'époque, hormis les peoples  et les pratiquants, les autres s'occupaient de leur jardin!!! .Attention, mes propos visent l'indifférence des chasseurs et pas le bien fondé ou non de ces mesures.

On ne va pas revenir sur la période Covid , le confinement et le sacre des chasseurs de sanglier devenant des besogneux remplis d'une mission d'intérêt général, les chasseurs de petit gibier devant juste rester chez eux car sans rôle?????.

Les seuls en passe d'envisager un mouvement seraient ,peut-être ,ceux à double casquette car concernés au 1 er chef.

Tout cela a déjà était dit et redit, du bla bla pour quelques uns ,sauf que , au bout du bout c'est la chasse banale qui disparait doucement et inéxorablement.
Penser le contraire relève de la naïveté car les promesses n'engagent que ceux qui veulent y croire .Tout comme penser que la liste AR va sauver le monde cynégétique , en l'état actuel des perspectives ,c'est quasi la chronique d'une mort annoncée, mais là encore, CHUT!!! et faut attendre , quoi, des jours meilleurs peut-être......où pas. Là encore cela a déjà été dit et redit.

Je souhaite très sincèrement me tromper dans les grandes largeurs

Réponse de DamyWells 03 n° 9/56
Posté le: Mardi 14 Mai 2024 à 09:34
Titre: RE: Décision du conseil d’État

La mort programmée de la chasse va arriver plus vite qu'on le pense , et ça c'est la modernisation que veut ça ....la nourriture abonde partout à profusion ...



Le syndrome de Hikikomori qui se manifeste de plus en plus en France, le smartphone qui isole la jeunesse, jeunesse absorbée par la marré verte européenne "qui systémique" les ruraux tout comme les citadins à se détourner de la chasse  eh bien il n'en fallait  pas plus pour que  la chasse  disparaisse  ... changement climatique rime avec la mort cynégétique...et ça même Willy ne pourra modifier cette tendance .
Amen .
Réponse de DD24150 05 n° 10/56
Posté le: Mardi 14 Mai 2024 à 09:58
Titre: RE: Décision du conseil d’État

Bonjour,

L'épisode covid je ne cesse de le répéter à laissé des traces c'est indéniable. Le président de la FNC des chasseurs a divisé les chasseurs en deux clans et cela restera dans les mémoires. Parce que certains pour ne pas dire la plupart n'ont pas soutenu ceux qui devaient stopper leur activité.

Dire qu'il s'agit de blabla relève de l'innocence, voire de l'incompréhension de l'évènement qui laissera des traces, cette période a en plus montré un manque de solidarité entre chasseurs qui réjouit leurs opposants.

N'oublions pas qu’alors que certains propriétaires terriens restaient à la maison avec leur chien d'arrêt ou à regarder leurs pigeons d'autres souvent justes propriétaires d'un petit carré de pelouse traquaient  la bête noire avec leur meute.

La division existe entre pratiquants, pas sur qu'elle soit de nature à disparaitre des esprits de sitôt !

La solution pour remettre les choses à plat consisterait certainement à faire comme les amis Espagnols qui ont cessé toute activité jusqu'à ce que les dégâts occasionnés par le gros gibier fassent que les chasseurs ont été entendus et écoutés.

Ce n'est pas en pensant qu'il s'agit de blabla que le combat sera gagner parce qu'il est nécessaire de créer une cohésion entre chasseurs, qui semble disparaître avec l’aide de certains,  pour mener une action d'ampleur !

Enfin tout cela est mon sentiment, je pense ne pas trop me tromper malheureusement.

Réponse de eric33 00 n° 11/56
Posté le: Mardi 14 Mai 2024 à 19:24
Titre: RE: Décision du conseil d’État

Deja faudrait sortie au niveau du gouvernement de l écologie la chasse et supprimer ce conseil d état d écologiste qui pour moi ne sert a rien a croire que le gouvernement ne veut pas se mouiller a donner des réponses 

Réponse de Orion33 01 n° 12/56
Posté le: Mardi 14 Mai 2024 à 22:31
Titre: RE: Décision du conseil d’État

Ne pas se tromper, le Conseil d'état en qualité de juge administratif suprème rend un avis juridique sur les lois et réglementations en cohérence avec le droit national et , dans les cas qui nous interessent, le droit européen.

Il reste en dehors des débats politiques. Quand je lis que les députés voire le  président de la République pourraient  ordonner la révision d'un jugement rendu par ce conseil c'est juste faux et de la pure démagogie.

En revanche , comme le dit eric33, sortir le domaine de la chasse du ministèrfe de l'écologie serait une excellente chose ( souvent évoquée) mais ça ne changerait rien , en l'espèce,car les mêmes causes ( directives oiseaux européenne) produiraient les mêmes effets ( obligation d'appliquer appliquer en droit français les règles européennes).

Réponse de urtxoa64 03 n° 13/56
Posté le: Mercredi 15 Mai 2024 à 11:50
Titre: RE: Décision du conseil d’État

En théorie le conseil d état ne doit pas faire de politique effectivement mais on voit bien que dans beaucoup de décisions prises il y a une idéologie sous jacente qui est présente .

Alors bien sûr c est fait de façon très habile mais ça ne trompe plus grand monde !!!!
Réponse de eric33 10 n° 14/56
Posté le: Mercredi 15 Mai 2024 à 21:15
Titre: RE: Décision du conseil d’État

Je pensais que le président avait le plein pouvoir sinon un 49;3 de plus au point où l on en ai ; dommage on a changer le premier ministre

Réponse de Orion33 00 n° 15/56
Posté le: Mercredi 15 Mai 2024 à 22:33
Titre: RE: Décision du conseil d’État

Ce n'est absolumment pas les mêmes règles que l'adoption ou non d'une loi "franco-française ". Dans le cas de ce sujet, c'est la non mise en concordance avec les arrêtés européens,entrainant l'intervention du Conseil d'état qui pour le coup est dans son rôle.

Ceci posé, ça fait maintenat des années que cela revient sur le tapis sans que les dossiers n'évoluent réellement pour se mettre en concordance avec les tolérances des directives européennes.Jouer sur les mots n'est surement pas la solution.

Réponse de gazatoc 00 n° 16/56
Posté le: Jeudi 16 Mai 2024 à 16:51
Titre: RE: Décision du conseil d’État

...le pire dans tout cela , est, que le sujet n'intérésse personne, hélas. Quand la crotte sera dans notre culotte il sera trop tard. Et bien evidement après les filets le reste suivra.....certains osaient parler de solidarité...... 

 la vrai chasse c'est celle du filet....pour ma part j'usqu'en 2023, au posé uniquement  avec appelants.  

Réponse de urtxoa64 00 n° 17/56
Posté le: Samedi 18 Mai 2024 à 13:17
Titre: RE: Décision du conseil d’État

Ça bouge un peu dans le 64 et 40 avec l arrêt des battues collectives a partir du 1 juin 


Faudrait que d autres Fede s y joignent….


Réponse de steph33 01 n° 18/56
Posté le: Samedi 18 Mai 2024 à 13:49
Titre: RE: Décision du conseil d’État

Té c est bizarre mon ricou quand je vois que lorsque tu as dit que c était fini pour toi 

La chasse aux alouettes au filet pas grand monde qui t on soutenu mais c est un autre sujet !!!
Par contre là ça touche une autre catégorie de chasseurs et ça veut bouger !!!
C'est bien le français 

PS un chasseur de gros gibier depuis 39 ans
Et pas la peine de m incendier par mail 
Je ne répondrais pas 
Réponse de Orion33 01 n° 19/56
Posté le: Samedi 18 Mai 2024 à 15:31
Titre: RE: Décision du conseil d’État

Le mouvement des FD signataires  en faveur de l'arrêt des battues au sangler à compter du 1er Juin et jusqu'à nouvel ordre, ne semble pas en l'état, être total ( cela mériterait -il de la réflexion de la part de certains?????), pourtant, l'appel à la mobilisation générale a bien été lancé en commun ???

Bref , comme évoqué dans mon message de ce matin sur la tribune,attendons pour voir les jours prochains.Pour la date du 1er Juin peut-être quelques réactions( pour d'autres raisons plus terre à terre, l'occasion faisant le larron ) mais pour celle du 15 Août, beaucoup plus prisée, je serais sanglier, je me mettrais à l'abri .....

Réponse de DD24150 02 n° 20/56
Posté le: Samedi 18 Mai 2024 à 19:31
Titre: RE: Décision du conseil d’État

Le rôle premier des FDC est de tout mettre en œuvre  pour que leurs administrés puissent exercer la pratique de la chasse. Qu'elles appellent officiellement à des périodes de grève de la chasse serait certainement de nature à agacer le préfet du département considéré. Quid alors du devenir des gens en place à la tête des dites FDC ?.

Je l'ai écrit par ailleurs et je m'appuis sur le retour d'expérience de sociétés qui ont mis en place  l'exercice de non chasse volontaire dans certaines régions en  Espagne. Celles-ci  ont eu gain de cause en restant à la maison plutôt que faire des prélèvements d'espèces occasionnant des dégâts (ESOD). Les autorités ont pris conscience qu'il est nécessaire d’écouter et entendre les revendications des chasseurs.

Certains chez nous évoquent l’éventualité de réquisitionner les chasseurs pour organiser des battues ESOD.

La réquisition est possible oui mais en période de crise. Je ne sais pas si les « cochonneries » sont de nature à appeler les Français à sauver la patrie.

(si c’était le cas la France verrait probablement et subitement son nombre d’habitants diminuer de quelques millions, mais cela est un autre débat.)

 

Réponse de DamyWells 00 n° 21/56
Posté le: Samedi 18 Mai 2024 à 19:50
Titre: RE: Décision du conseil d’État

Bonsoir...

De toute les façons ce n'est pas de  la faute des chasseurs de sangliers si certaines chasses traditionnelles ( filets) sont attaquées....

Vous parlez de solidarité  entre chasseurs afin de faire barrage aux décisions d'état...ok ...
Mais à sens inverse croyez vous  qu'ils auraient eu du  soutien de tous les chasseurs de palombes envers les chasseurs de sangliers ...

Lorsque vous voyez des chasseurs de sangliers  et ce même si y a des grandes gueules aux regards froids on peut  les remercier car le boulot qu'ils mènent  durant 9 mois eh bien c'est un sacré courage sur le dos de la passion ....je le dis le redis, au poste tous les weekends ,jours fériés etc etc c'est  pas évident ...faut maintenir l' ambiance alors qu'elle  est parfois  volcanique...dans un groupe y a des fortes têtes,les fougueux,les jaloux,les lucky Lukes y a des  kounas comme partout, et il faut faire avec,composer, ce qui est très difficile de nos jours ..mais... malgré tout....oui malgré tout....ben  

ils sont là...par excellence...ils sont la clé de voûte de la régulation des sangliers à la française et de la bonne santé des FFC du fait de leur adhésion  imposante à  la chasse ...ils font beaucoup d'efforts mais on voit pas  tout  le boulot qu'ils abattent ,le fric qu'ils dépensent ,l'entretien de  chiens des 4x4 ,le gazoil etc etc l'économie qu'ils génèrent.. soyons pas trop sévère avec eux ils sont d'une utilité indispensable... soyez ,pour certains , pas trop haineux quand même ... sans eux on est tous foutu  ...foutu aussi contre cette espèce invasive qui est le goret ...

En Italie ils ont faire intervenir l armée pour réguler l'espèce car les chasseurs italiens n'y  arrivent plus ...

Si demain le français perd certaines de ses traditions cynégétiques ça ne sera pas la faute des chasseurs de sangliers mais bel et bien de tous ceux de la sphère politique qui décident  car ils  s'en balancent royalement des spécificités à la française "animés par quelques pratiquants qui pratiquent" selon eux ...car ils sont obnubilés par l'Europe , l'économie, l'écologie le capitalisme , la drogue et le kul cette bande de salopards ...le fric  le cul c'est ce qui fait marcher le monde depuis toujours  accompagné  du trafic en tout genre ,avec des bonimenteurs ,des pédophiles",y a pas un seul d'entre eux qui a les mains propres" ! .....bon m'suis un peu égaré là non arfff fa pares ....

"Révolution.... farem tôt peta macarel et même internet....al sac  toute cette racaille qui nous gouvernent ...
sinon c'est la mort programmée ...tout comme le  blanc qui  va disparaitre aussi ...le plus fort deviendra un jour le plus faible c'est ainsi et ainsi de suite c'est la roue  humaine qui veut ça ...lorsqu'on dit: la roue tourne... ben elle va tourner par l'affaiblissement de nos sociétés modernes qui ce sont sciées la branche sur laquelle elles  étaient confortablement assises   ...

Cause à effet ,c'est tout naturellement la loi du plus fort ...

tant pis pour nous les plus faibles  et tant mieux pour eux  les plus fort  !!!!...c'est la loi du plus fort par la procréation !

Donc , à mon avis ,selon eux le conseil d'état ...

Une pratique de chasse qui  déplaît à  certains n'a pas le même pouvoir d'affirmation que si elle était populaire ...et c'est bien ça qui est malheureux dans ce pays !

Bonne soirée.




Réponse de eric33 00 n° 22/56
Posté le: Samedi 18 Mai 2024 à 19:54
Titre: RE: Décision du conseil d’État

Merci Stef si je réagis comme certains qui ne ce sont pas bouger je vois pas pourquoi moi je me bougerais mais en ce qui me concerne comme dit le proverbe trop trop con ça ne sera pas le cas car je suis solidaire a toutes les chasses mêmes si j participe plus au battues depuis ces accidents et  depuis le tir a la carabine; les mentalités on vraiment changer par rapport à nos ailleuils  j en connais certains qui doivent se retourner dans leur tombes suite a toutes  les suppressions de nos chasses traditionnelles 

Réponse de Orion33 02 n° 23/56
Posté le: Samedi 18 Mai 2024 à 22:24
Titre: RE: Décision du conseil d’État

Là, on mélange tout.

Perso je n'ai pas attaqué particulièrement les chasseurs de sangliers, étant moi-même tireur posté ( de moins en moins car je déteste quand une activité ludique devient une corvée ) mais il faut avouer que certaines équipes sont rock and roll pour rester correct.

Dire qu'ils sont la bonne santé des FD est ,à tout le moins singulier même si le sanglier est l'arbre qui cache la forêt et très réducteur pour tous les autres chasseurs, de petit gibier entre autres qui n'existent pratiquement plus , à cause du tout sanglier.

La chasse doit être une ou appelée à disparaitre et c'est plus cela que je dénonce, l'égoïsme de certaines catégories de chasseurs surtout préoccupés par leur petit pré carré.

Après juste pour me faire mal voir par certains ayant des oeillères , les chasseurs concernés sont , qu'on le veuille ou non, un peu responsables de cette situation catastrophique, par leur laxisme, des années durant, persuadés et encouragés que jamais personne ne toucherait à ces traditions cynégétiques , laissant nos adversaires monter des dossiers à charge .

Réponse de portdupit 03 n° 24/56
Posté le: Dimanche 19 Mai 2024 à 08:28
Titre: RE: Décision du conseil d’État

Bonjour,

je suis assez effaré de voir qu'il n'y a que 23 commentaires sur ce post alors que la décision du conseil d'Etat interdit de fait la chasse au filet pour les alouettes mais également pour les palombes. Filets au sol ou dans les cols pyrénéens.

Bougez-vous!

En tant que président de l'ACCA de Biscarrosse, j'ai décidé de ne plus relayer les infos du lieutenant de louveterie qui cherche des chasseurs jusqu'au 1er juin.

Ensuite, on va simplement sortir les chiens et, de toute façon, le 9 juin on va voter. Ce premier calendrier est simple à suivre et tous les chasseurs devraient s'en inspirer.

Parce que la chasse aux pantes, sans décision politique, c'est terminé

Réponse de Pedro40 02 n° 25/56
Posté le: Dimanche 19 Mai 2024 à 11:42
Titre: RE: Décision du conseil d’État

La question n est pas de démonter les chasseurs de sangliers dont je fais partie ainsi que beaucoup de paloumayres , la question est : qui va suivre la consigne des fédérations en ce qui concerne l arrêt des battues. Si tout le monde joue le jeu en restant à la maison ça va le faire et ne croyez surtout pas que ce sont les lieutenants de louveterie même équipés de thermiques qui vont éradiquer la race . Ça existe déjà et cumulé avec les battues les cages et les filets on y arrive pas alors moi je vous le dis on va se retrouver avec le même résultat que l effet tempête .   Je ne sais pas si quelqu'un a des infos sur la réaction du monde agricole mais il serait bon qu il pousse avec nous pour ne pas en arriver là. Les fédérations du 33 , du 47 et du 32 ont rejoint celles du 40 et du 64 ? Je n ai pas d infos la dessus , si quelqu'un a la réponse ????

Réponse de Bandy6464 02 n° 26/56
Posté le: Dimanche 19 Mai 2024 à 13:34
Titre: RE: Décision du conseil d’État

Bonjour a tous je vous lis tout les jours sans prendre la parole mais la il le faut je chasse au pantes depuis que je suis tout petit et j’ai même participé a l’expérimentation qui na même pas était prise en compte je pense qu’on est au bout du bout et maintenant si on est pas solidaire entre chasseurs si on ne bouge pas rapidement d’autres chasse vont tomber très vite nous n’avons pas 50 façon pour nous faire entendre la manifestation ou le boycott des battues et suivies sanitaires pour moi la première solution ne sert pas à grand chose par contre les deux autres peuvent faire réagir mais il faut que d’autres fédérations suivent le mouvement alors si vous êtes d’accord avec moi envoyer un courrier a vos fédérations pour essayer de de s’accorder avec celle du 64 et du 40 plus on sera nombreux plus on aura de chance soyons tous solidaire merci 

Réponse de Orion33 00 n° 27/56
Posté le: Dimanche 19 Mai 2024 à 14:07
Titre: RE: Décision du conseil d’État

la question est : qui va suivre la consigne des fédérations en ce qui concerne l arrêt des battues. 

Voilà la question et là, commence les interrogations car rien n'est sûr loin de là.
Pour les FD partenaires, encore une fois manque de coordination entre elles. Pour ce qui concerne la FD 33, des dernières nouvelles affichées, un communiqué très politicien et déjà rabaché en d'autres termes et  en d'autres circonstances mais point de menaces d'arrêt des battues du 1er Juin jusqu'à nouvel ordre.Bon le pont de Pentecôte en est surement la cause???? 

Quant aux promesses des politiciens, y croire, comme d'habitude n n'engage justement que ceux qui veulent y croire.
Pour les agris, je n'ose même pas dire ce que j'en pense!!!

Réponse de Pedro40 00 n° 28/56
Posté le: Dimanche 19 Mai 2024 à 14:08
Titre: RE: Décision du conseil d’État

Les autres départements ont pris un peu de retard je pense mais vont rejoindre le 40 et le 64 sinon c est la fin de l histoire. On est tous d'accord le boycott c est la meilleure des solutions même s'il y aura encore des tarés de la gâchette pour y participer 

Réponse de Pedro40 02 n° 29/56
Posté le: Dimanche 19 Mai 2024 à 14:15
Titre: RE: Décision du conseil d’État

Les agris orion on a besoin d eux et ils ont besoin de nous , dire le contraire ce serait une contre vérité 

Réponse de eric33 01 n° 30/56
Posté le: Dimanche 19 Mai 2024 à 23:09
Titre: RE: Décision du conseil d’État

Sabarot nous a réunis chasseurs d alouettes j esperes une chose que ce n était  pas pour nous passer la pommade dans le dos c est maintenant que l on va voir s il se rallie au deux fd qui eux ' n ont pas longtemps réfléchi pour passer aux actes 

Suivant pages 12