page 2/5
Ce fil de discussion contient 125 réponses réparties en 5 pages de lecture (dernière page)
pages 12345
Message original de legitan 04 Déjà lu 5 804 fois avant vous
Posté le: Lundi 30 Mars 2020 à 06:00
Titre: Histoire de chasse des anciens...
Lire le message original ...
Réponse de roro11 07 n° 31/125
Posté le: Mercredi 01 Avril 2020 à 06:41
Titre: RE: Histoire de chasse des anciens...

Té je vous en raconte une qui m'est arrivé et qui ne fut pas drôle du tout...

j'etais étudiant et je chassais bien sûr déjà depuis tout jeune et j'avais un korthal qui ma fois se défendait bien, à tel point qu'un copain de mon père qui lui chassait avec un setter et un springer me demandais de venir avec lui le dimanche matin chasser la bécasse. Donc cette année la tout les dimanches matin on crapahutaient dans les corbières avec parfois de belles réussites.

donc ce matin la des 8h nous démarions avec un temps prometteur..et des les départ je vois mon chien qui prend une effluve tête haute et disparaît derrière un gros genévrier. Les autres chiens arrivent et font de même. Étant à 20m je m'approche et distingue petit à petit de mon approche un truc qui dépasse ressemblant à une bouteille accrochée à un trépied...je continu à avancer et finit par contourner le genévrier pour découvrir un type allongé dans l'herbe avec une perfusion reliée à la bouteille...bien sûr le type en question était raide mort.

j'appelle le copain à mon père qui était à 50m et je lui dit , il y a la un maccabé...bon il arrive en rigolant croyant que j'ai trouvé une bestiole morte..il a faillit se trouvé mal car il avait moins l'habitude d'en voir que moi.

on touche à rien...et la commence la galère on y a passé la matinée, car bien sûr on a appelé les gendarmes, qui bien sûr des le départ nous ont soupçonnés d'avoir maquillé la chose...heureusement que le type ne s'etait pas flanqué un coup de fusil et avait choisit l'insuline pour partir...de plus ce qui nous a définitivement disculpé c'est qu'il ont trouvé sur lui une lettre...chagrin d'amour.

cette histoire de chasse où nous n'avons jamais chassé et bien sûr la pire qui me soit arrivé!

Réponse de RustyJames 05 n° 32/125
Posté le: Mercredi 01 Avril 2020 à 07:59
Titre: RE: Histoire de chasse des anciens...

Hé bé moa une fois ,c'était fin juin ,ce jour là je suis allé à la pêche aux maquereaux à port la nouvelle,une fois là bas je m'arrête chez le marchand d'appâts pour acheter des escabénes et une fois ces dernières en poche je vais à l'entrée du port vers le phare pêcher..
Il faisait bon le soleil se levait ,je m'installe y avait pratiquement personne ,super ...je déplie la canne,je mets un appât au bout de l'hameçon ,je jette le plus loin possible ...au pitin kon ...première touche ,je férre, waouh la canne se plie ,j'étais content ....je ramène ...je ramène c'était dur hé,je ramène je croyais que tout allé se casser tellement y avait de la résistance ...je ramène ,une fois ce machin au bord de l'eau qu'est-ce je vois ...oh kon une moto allemande ....oui ...et le plus terrible c'est qu'elle avait le phare allumée....................la sortie c'est par où hein ......

Réponse de HAIFFE Jay 08 n° 33/125
Posté le: Mercredi 01 Avril 2020 à 16:13
Titre: RE: Histoire de chasse des anciens...

Tè une sur mes nombreux labardor

Mon frère , travaillant au Caméroun, me téléphone un soir , me disant:"Vas à l'aéroport de Montpellier, tu récupères un jeune labrador golden de 3 mois"

Ce qui fût fait.

Magnifique "cagnot" le labrador que j'avais , étant  agé, la relève était assuré

Voilà-t-y pas que comme d'habitude je vais chasser au "grand radeau" avec mon Ami , qui lui avait un épagneul breton ,emmenant pour la première fois, mon "cagnot" sautant comme un cabri , n'ayant jamais chassé

Le voilà qui rentre sans aboyer dans une "mate" d'enghanes , la queue plus agitée qu'un essuie glace par forte pluie

Je dis à mon copain(nettement plus âgé que moi) :"gaffe ce n'est pas normal"

D'un rire sonore et amical , il me dit:"Que crois -tu?"

Et là , un lapin sortant à la vitesse grand V déboule devant moi, un seul coup de croissillon a suffi pour le stopper.

Je l'ai donné à mon "pott", qui lui aimait ce gibier, avec un sourire en coin, un tantinet moqueur

C'était la première fois que ce chien baptisé "Iraty" , que j'avais surnommé "Iti" car il était venu par les airs,rapportait si  facilement un lapin ,lui qui était habitué à rapporter des éléphants là , où il était né 

Au début je n'avais pas plus confiance que ça  en lui, je m'étais arrêté pour casser la croûte, le fusil cassé lui aussi , posé sur un rocher qui se trouvait là par hasard , mais que j'avais choisi pour y déposer à ma hauteur mon "KILL" de rouge, tout en surveillent d'un oeil mon "cadèou" qui lui continuait à "chercher"

Le voilà qui me fait sortir un lapin d'un tas de ronces , et moi rapide comme l'éclair(j'étais jeune)je pose mon casse croûte je prends mon fusil cassé et; Pan...."apporte"

Depuis ce jour là , j'ai eu une confiance aveugle en lui

Pour en rester là, je vous raconterai d'autres moments de chasse vécus  avec lui

Réponse de HAIFFE Jay 00 n° 34/125
Posté le: Mercredi 01 Avril 2020 à 16:14
Titre: m

La relève étant "assurée"

Réponse de B32000 07 n° 35/125
Posté le: Mercredi 01 Avril 2020 à 18:10
Titre: RE: Histoire de chasse des anciens...

bonjour,

lors de ma première ouvertute, je me retrouve autour d' un petit champ de mais, tous les chasseurs du village étaient là, tout le monde savait qu' il y avait des faisans,une belle compagnie. J' attends fiéveux les 8 heures mais à 07h45, des plus chauds que moi commencent à tirer,n'y tenant plus je dis à mes copains,on fait pareil. J' ai tiré au moins 15 coups de fusil, résultat zéro. A 13 h je vais devant le bistrot  du village lieu de rdv des footeux dont je faisais parti et là je me  fais engueuler par les anciens parce que j' avais tiré avant l' heure. Je me défends bien sûr et mes copains aussi me défendent.Ca ne m' a perturbé plus que ça. Le mercredi j' y vais avec mon papa, sa pointer noire, marque l' arrêt, pour me faire plaisir il me crie à toi, le faisan arrive de face, je tire loupé, non ça recommence, et au deuxième coup il tombe, je hurle ma joie, un copain et son père ayant vu la scène me félicitent, moi modeste je dis: et encore un !

je vous raconterai mes exploits avec cette pointer du nom de Isa depuis toutes mes chiennes ont pour nom : Isa, Hiza, hisa mais quand elles viennent chercher des caresses elles sont toutes pépette

Réponse de jyzz25 03 n° 36/125
Posté le: Mercredi 01 Avril 2020 à 19:37
Titre: RE: Histoire de chasse des anciens...

vais vous en mettre une de  5-6 ansdès que j ai le temps

Réponse de LE PALOUMAYRE ERIC 010 n° 37/125
Posté le: Mercredi 01 Avril 2020 à 22:34
Titre: RE: Histoire de chasse des anciens...

Bonsoir 

Je vais vous parler d'une rencontre qui m'a beaucoup marqué !!en 1976 ou 77 mon père qui chasser l'Alouette au pente en bord de Garonne, (chasse qui ne m'a jamais vraiment intéressé pourtant je suis branque de chasse)

Un mercredi matin il me dit :je vais mettre les filets, André

À monté sa chasse chez Dulac va voir si il n'a pas un appeau !!et me voilà parti chercher un appeau avec mon vélo et ma cage , et en arrivant à la cabane d'André je découvre le paradis pour mes yeux de gosse , entre la Garonne et un petit ruisseau, une cabane semi enterrée avec un coin cuisine ,un sol pour les alouettes devant , sur le côté 8 Palombes sur des raquettes , sur la cabane 3 pigeons ,une ouytte ou on peut s'asseoir à trois un grand acacias pour tiré les grives !! André me dit tu veux que je te montre comment on sèmmere ??et voilà qu'il prend une ficelle et je vois trois Palombes qui se lève en même temps et il me dit regarde il decroche un pigeon qui fait un tour et se pose au milieu des Palombes ,je lui demande comment vous Faites pour qu'il se pose la ??je les habitus tout jeune à mangé et à boire la où il se pose !!si tu veux va le chercher ,me voilà parti ,un petit morceau de ficelle qui pend pour les récupérer attaché à un corset et le tour et joue me voilà avec mon premier volant libre dans les mains je le repose sur la cabane , tout d'un coup il me dit je vais aller voir si j'ai rien pris ?? La Garonne et a 100 metre et là je le suis et 4 cannes de fond au vers en train de pêchés !!il me dit je les mets le matin et je regarde de temps en temps : moi je suis émerveillé de voir autant de choses en même temps ,!!!!!

Enfin il me dit ton père m'a demandé un tioure je te la donne et en la mettant dans la cage il me dit si tu veux revenir tu reviens je suis la tous les matins et jusqu'au soir suivant le passage 

Au retour je croise mon père avec sa 403 qui me fout une belle engueuler sa fait 3 heures que tu est parti à 1 km pour chercher 1 tioure !!!! je lui reponds papa André il a une tellement grande chasse !!!ce jour là une belle histoire d'amitié avait commencé !!!!!(suite au prochain numéro )

 

Réponse de Banitcho 08 n° 38/125
Posté le: Mercredi 01 Avril 2020 à 22:35
Titre: RE: Histoire de chasse des anciens...

J ai eu un chien que j avais ramené du bord de la sava à Belgrade, cadeau d une famille de voyageurs.
Le meilleur chien retriever que tu peut trouver y m a dit .
Sa s était sur, de retour après carte européenne, tatoo vaccins, y m a ramené dans l ordre: un portefeuille, un téléphone, un gigot d agneau encore emballé dans le papier du boucher , et les lapins de la voisine......puis à l ouverture le gibier des copains.....

Réponse de B32000 05 n° 39/125
Posté le: Jeudi 02 Avril 2020 à 08:21
Titre: RE: Histoire de chasse des anciens...

bonjour la fameuse chienne Isa,

mon père ayant décidé de partir seul à la chasse prends sa chienne et me laisse comme un couillon !

Je pars donc seul de mon côté, pas loin de notre maison, je tombe sur le garde-chasse, grand braconnier, il me conseille d' aller sur un plateau où il y a un sorgho sur pied, j' y vais et un perdreau me part à 15 mètres, je tire, il tombe dans la récolte, je casse mon fusil et cherche mon gibier, je cherche, je cherche mais rien,  je mets un repère et repars à la maison. En fin d' après-midi mon père étant rentré, je prends la chienne vais jusqu' au repère, la chienne cherche un moment et revient le perdreau dans la gueule, il était bien raide,il était mort depuis déjà quelques heures. Un bien beau souvenir

Réponse de HAIFFE Jay 03 n° 40/125
Posté le: Jeudi 02 Avril 2020 à 15:41
Titre: RE: Histoire de chasse des anciens...

Pour passer le temps, faisons remonter les souvenirs.

Je reviens avec mon labrador Franco.Africain, et nos bons moments passés ensemble , tout les deux seuls

Nous n'avions le droit de chasser au Grand Radeau en pleine Camargue( paradis de toutes sortes de gibier)que le mercredi et le Dimanche

Mes occupations me le permettant, j' étais présent ces jours-là.

Et mon chien "ITI" le savait , d'une fois à l'autre , il se souvenait de l'endroit où il avait fait partir des lapins,et bien sûr ,il y allait directement.

Il faut dire que ce terrain est une très très très  vaste étendue plate qui se terminait  au bord de la mer, sur une plage

Qui dit plage ,pense sable , donc terrain très sableux (La Palice)

Les terriers y étaient près les uns des autres, les lapins étant très nombreux

Mon chien vicieux, (vous connaissez leur odorat) sentait durant 3 à 4 secondes, faisant un bruit de soufflerie avec son nez, à l'entrée de chaque terrier, distants de 1 à 2 mètres parfois.

Puis après avoir fait "le tour" de ces trous, le tout en quelques instants, il revenait à celui qui avait la meilleure odeur, et alors là?????? "A tu et à You" (à toi et à moi)

Alors là, avec frénésie, hargne, il se mettait à creuser bec et ongles, heuh!!!!! gueule et ongles

(ou griffes), arrachant les racines,les babines pleines de sable, le tout sur plusieurs mètres souvent , jusqu'à ce que "Jeannot" se défile, tel un boulet de canon.

Et moi, vicieux je l'attendais à la sortie et parfois je le stoppais net dans son élan

Il y était tellement habitué,et prenait tellement de plaisir (et moi aussi) que ses ongles étaient usés jusqu'au sang, ce qui m'avait obligé de le conduire chez une vétérinaire locale

Alors là, diète pour tous les deux durant quelques temps, pas de chasse aux lapins

Moi qui ne mangeait jamais ce gibier , le trouvant d'un goût trop fort , je faisais des heureux

Les cendres d'ITI" reposent dans un mausollée

Réponse de lou lanusquet 04 n° 41/125
Posté le: Jeudi 02 Avril 2020 à 16:38
Titre: RE: Histoire de chasse des anciens...

Haiffe, le gibier "trop fort" passe-le au vinaigre...Essais au moins une fois ...

Réponse de Banitcho 06 n° 42/125
Posté le: Jeudi 02 Avril 2020 à 23:26
Titre: RE: Histoire de chasse des anciens...

Une derniere que j ai déjà raconté ici:
Je faisais la daube pour 25 personnes au repas de chasse, et, sur un tripatte par terre. 11h, les chiens sont arrivés et un à lâché un pissadou sur la gamelle...3 gouttes. Put... je vais pas balancer tt sa! Je dit rien et arrivent les clients.
Raviolis, daube, parmesan, fromage, tiramisu.... bravos..
Et un ancien de 80 ans arrive et me sors:
Oh gari, elle était d enfer ta daube, elle avait un petit goût... tu la flambée au genepi ????

Réponse de Loustic 04 n° 43/125
Posté le: Vendredi 03 Avril 2020 à 01:12
Titre: RE: Histoire de chasse des anciens...

Oh le "kon " !!!!! la gueule du génépi !!!A en pisser de rire ....t'es  sur que c'était bien de la viande de boeuf ta daube du coup ??Pas du hérisson ou du rat musqué .....tu ne nous dis pas tout Fabio ....

Réponse de michel33 08 n° 44/125
Posté le: Vendredi 03 Avril 2020 à 09:27
Titre: RE: Histoire de chasse des anciens...

Il y a de cela bien longtemps, je n'avais pas l"age pour le permis et je chassai les "petits oiseaux" à la carabine à plomb une DIANA coome beaucoup ont du en posséder.j'arrive dans un pré ou il y avait des grands chardons, devant un petit roncier, un vol de chardonnerets se régalait sur ces chardons, je m'approche comme un sioux en vise un , tire, le manque et au même moment un beuglement part de derriere le roncier et une vache qui devait se reposer s'enfuie en gueulant. Quelques jours aprés j'entend mon grand père dire, cette putain de vacha a un abcès sur le coté, elle a du se piquer avec un barbelé.Je n"ai jamais rien dit, la vache a survécu.

Réponse de Banitcho 03 n° 45/125
Posté le: Vendredi 03 Avril 2020 à 11:45
Titre: RE: Histoire de chasse des anciens...

Daube: du patois adouber, donner la bénédiction, donc faut considérer que la viande de sanglier à été baptisee hihihihi.

Réponse de Banitcho 01 n° 46/125
Posté le: Vendredi 03 Avril 2020 à 19:29
Titre: RE: Histoire de chasse des anciens...

Lou, s est bon en terrine le rat masqué ou le ragondin: spécialité des saintes.

Réponse de Banitcho 02 n° 47/125
Posté le: Vendredi 03 Avril 2020 à 19:29
Titre: RE: Histoire de chasse des anciens...

Musqué m....

Réponse de lou lanusquet 01 n° 48/125
Posté le: Vendredi 03 Avril 2020 à 20:11
Titre: RE: Histoire de chasse des anciens...

Excuse Banitcho, je ne sais pas ou je t'ai dit que ce n'était pas bon puisque j'en rafole ! Je parlais , surtout en général, c'est à dire quel que soit le gibier... Mais je sais qu'entre temps tu auras rectifié... Allez ! enlève "ton masque on t'as reconnue".... (hihi !)

Réponse de B32000 09 n° 49/125
Posté le: Vendredi 03 Avril 2020 à 20:26
Titre: RE: Histoire de chasse des anciens...

bonsoir,

une de mes Isa

je vais à la chasse à 70 kms de chez moi,avant de partir je m' arrête chez un couple âgé, des gens en or, misérables mais qui t' auraient donné leur chemise. Leur fils avait un jag terrier méchant comme une teigne et qui avait déjo mordu 2 fois la mamie. Elle me rrévient, me disant qu' il allait attaquer ma chienne, je rentre dans la maison lui disant que c' était le jag qui avait du soucis à se faire Ca ne rate  pas, le jag arrive et va sauter sur ma chienne qui réagit de suite , fait bouler son attaquant qui mort de peur part en couinant se cacher en haut de l' escalier, la mamie n' en revient pas, je fais mon petit coq, ma  chienne est terrible et vous ne savez pas tout, si quand je rentre chez moi et que je suis fatigué elle se met au volant et conduit. A ce point me dit elle , et réalisant que je blaguais se met à rire, elle ne riait pas souvent son mari et son fils étaient les seigneurs, le chien aussi, elle mangeait à la cuisine eux dans la salle à manger avec le chien parce que je chien l' aurait mordu. Cette adorable personne est morte de froid chez elle,la nuit elle s' est levée pour rallumer le poele à bois n' a pas réussi, son mari l' a retrouvée le matin, dans le coma qui lui fut fatal

Réponse de legitan 03 n° 50/125
Posté le: Vendredi 03 Avril 2020 à 21:13
Titre: RE: Histoire de chasse des anciens...

Superbe les histoires, j'adore merles amis de faire tourné se forum...

Réponse de legitan 018 n° 51/125
Posté le: Vendredi 03 Avril 2020 à 21:24
Titre: RE: Histoire de chasse des anciens...

Voilà mon histoire..
Comment je suis arrivé à la chasse à la palombes...

Un jours j'avais juste 15 ans, je roulé en mobylette 102...

Alors la se jours la je m'arrête, à une épicerie, pour acheter un paquet de gâteaux,et une fois arrivé à la caisse se trouve devant moi un papi pierrot...

La caissière du village lui poses la question alors pierres la Palombiere avance, la pierre lui répond, je vais toutes arrêter, car je trouve personne pour taillé mais arbres, mais moi bien sûr j'entends tout..

Le papi part avec ton panier en ossier, je paie mon paquet de gâteaux, et je lui cour après...

Je lui dit moi je veux bien vous taille vos arbres mais par contre je souhaite chasse avec vous..

Aussitôt dit aussitôt fait, pierre me dit demain ont commence..

Notre histoire a duré 4 ans avant que dieu l'appel..

Aujourd'hui il et toujours dans mon cœur...

Réponse de LE PALOUMAYRE ERIC 010 n° 52/125
Posté le: Vendredi 03 Avril 2020 à 22:10
Titre: RE: Histoire de chasse des anciens...

Bonsoir , 

En 1997 dans le secteur landiras Cabanac en Gironde eu lieu un incendie environ 700 ha (une bagnole qui avait pris feu) deux ou trois ans après à l'époque je chasser le lièvre plus que le sanglier , un matin de novembre nous voilà partis avec nom copain jean Pierre au lièvre aux brûle comme on disait!!! on lâche les chiens pour qu'ils pisse et se calme JP en avait 5 et moi 3  les chiens calmer on commence à marcher les chiens prennent un voie je les suis comme d'abitude JP part se posté et les chiens rapproche un bon moment une ou deux doubles rentre dans un semis et ça crie fort il ont lancé je mais un coup de tute long pour annoncer le lancer à JP et je part en courant. Pour aller me poster les chiens  chasse fort depuis 20 minute!! je continu !!saute un fossé prend un chemin qui arrive à une piste !!

Les chiens sont à 500 mètre et viennent vers moi j'avance et sur le bord de la piste je vois un truc blanc rasé dans la fougère , je m'approche et dans ma tête je me dit quel est le con qui a lâché un gros lapin de clapiers tout blanc et quant j'arrive à 2 metre mon lièvre albinos qui démarre droit sur la piste il aurait pas du 20 metre et un coup de 6 pour le stopper (vous trouverez la photo sur l'album )et JP m'a dit je peux le faire maturalise et bien je lui ai donné avec ma chérie on aime pas les ramasse poussière . mais pour moi très bon souvenir que ma chérie à fait réapparaître en faisant du rangement pendant le confinement en me retrouvent la photo !!!! :-))(sur la photo ma petite Bruno Savoie que l'on surnommé "bim" petite par la taille mais grande à la chasse et à la maison )

 

Réponse de Banitcho 06 n° 53/125
Posté le: Vendredi 03 Avril 2020 à 23:57
Titre: RE: Histoire de chasse des anciens...

John, moi j avais la bleue, avec la petite remorque derrière pour les cages et le chien.et pour glaner le mais. meme sur le plat y fallait pédaler.. le 16 était démonté autour du cou avec la bretelle et le casse croute dans la sacoche ou des fois je mettait les ponpon ( furets).
Maintenant tt le monde a la voiture..

Réponse de eric33 011 n° 54/125
Posté le: Samedi 04 Avril 2020 à 07:18
Titre: RE: Histoire de chasse des anciens...

chasseur d alouettes depuis toujours ,une journee avec mon fils miickael qui n avait pas encore l age de passer le permis ,un petit vol arrive , je le travaille , sachant que j ai la cabanne entre les sols ,je ferme sur le sol de devant quelques unes,je sort et commence a les recuperer sous le filet quand j entend le bruit des battants se refermer sur le sol de derriere ,et mon gamin qui sort tout content papa j en ai attrapees ,tu est sur que sa en est , j avais quand meme un doute etant dehors ,lorsqu il a ferme et pourtant sa en etait bien c etait le reste du petit vol qu il avait reussi a faire revenir ,,sa restera un bon souvenir pour tous les deux pour avoir partage se moment ensemble

Réponse de le cassayrot 33 015 n° 55/125
Posté le: Samedi 04 Avril 2020 à 08:06
Titre: RE: Histoire de chasse des anciens...

Bonjour
Il y a quatre ans un après midi je me retrouve seul avec mon fils de 6 ans à la palombière, le collègue de l'époque décide de partir faire des courses car rien ne passait.Et bien sur dans l'après midi une vingtaine m'arrivent sur la gauche, quelques coups de va et vient et d'appeaux et là 3 qui décrochent se posent mais un peu loin.
Nous voilà partis mon fils et moi avec la palombe de cabane déambuler dans les couloirs à la recherche des bleues.
Je vois les 3 coquines sur le même pin,je m orienté entre elles et le sol et C parti "cantic" et appeau de cabane,au bout de plusieurs minutes elles décident de se rapprocher au dessus de moi, je dis à mon fils on va au carré tu monte sur les pneus et si tu vois ou entends quelque chose tu me fais"psitt". Le temps s'écoule et 2 s approchent au dessus du sol et là mon fils me fait le signal et me les montre à 3m de haut sur les brancottes
On laisse faire puis une repart et l autre "tombe" sur le sol et là on se regarde et on on s approche du "pao" et je lui glisse à l oreille, on ferme et il me chuchote ah oui papa, et du coup parrat. Et là un grande émotion me prend avec quelques larmes pour ce moment de partage avec mon fils, j'était super heureux.
La journée se finit et on rentre à la maison et première chose qu il dit à sa mère "ça y est maman j ai attrapée ma 1ère palombe"
J'étais fier comme artaban

Réponse de HAIFFE Jay 02 n° 56/125
Posté le: Samedi 04 Avril 2020 à 09:50
Titre: RE: Histoire de chasse des anciens...

AUH!!!!Fabio , si ce sont maintenant tes rats qui nous prennent les masques(rire)

Si certains aux SAINTES ont une manade de taureaux, Fabio , lui, a une manade de ragondins pour en faire de la charcuterie

J'ai eu l'occasion de goûter de ce paté en Vendée, mais je n'ai pas voulu.

https://www.youtube.com/watch?v=7cAqit5GtxI

Ici aux Saintes, près des maisons

 

Réponse de Banitcho 01 n° 57/125
Posté le: Samedi 04 Avril 2020 à 14:11
Titre: RE: Histoire de chasse des anciens...

Georges t ai un peu " beccafina" com on dit chez nous: pas d huile d olive, pas de ragondin, ma doun ven ?? Sies parigot ??
HIHIHI.

Réponse de HAIFFE Jay 01 n° 58/125
Posté le: Samedi 04 Avril 2020 à 17:20
Titre: RE: Histoire de chasse des anciens...

Tu me fais rire Fabio, non , pas bec fin

Je viens de la campagne, et suis né avant la guerre donc!!!!!!! m'as coumprèss!!!!!!

Nous avons la

Réponse de HAIFFE Jay 02 n° 59/125
Posté le: Samedi 04 Avril 2020 à 17:32
Titre: m

Suite et fin,

nous avons la chance d'avoir le choix des alimants dans notre beau Pays ,alors pourquoi ne pas manger ce que l'on aime

Je me suis trouvé , invité dans un Pays Africain, et le maître de maison nous propose soit de la trompe d'éléphant , soit un jambon braisé entier de porc

Devine ce que j'ai choisi????

Dans un autre Pays , reçu dans une case par des locaux  , il y avait à manger de la tortue d'eau douce

(j'avoue que cette préparation sentait bon) je n'ai pas pu en manger.

Heureusement qu'en remontant un fleuve en pirogue,pour nous y rendre,il y avait au bord de la rivière

un "comptoir"de ventes de toutes sortes 

Un sixième sens m'a fait acheter des oeufs et du bacon, du vrai, avec ça , tout simple , je me suis régalé

Réponse de HAIFFE Jay 01 n° 60/125
Posté le: Samedi 04 Avril 2020 à 17:33
Titre: m

Ali   ment