La Tribune

 
Lundi 14 Septembre 2020 à 20:30 roger17 01
17

Toi par contre b32000 tu as l'air d'être un grand paloumayre !
Tu as une palombière ?
A mon avis, non.....

Lundi 14 Septembre 2020 à 20:28 jacques 31 05
31

FTG24

Je respecte ton pouce en bas car on est en démocratie et chacun est libre de penser ce qu'il veut.

Lundi 14 Septembre 2020 à 20:23 B32000 00
32

re, Roger est revenu, je n' ai rien compris mais ce n' est pas grave.600 000 qui ne connaissent rien à la chasse et au travail des chasseurs, il suffit d' expliquer, expliquer et encore expliquer. A la sortie ça fait moins de 600000 mais notre Roger ne compte pas comme nous, au fait c' est un chasseur ?

Lundi 14 Septembre 2020 à 20:18 B32000 01
32

bonsoir,

ok pour les volières anglaises, j' ai proposé à mon acca d' en mettre une chez moi, je m' en occupais: eau, nourriture, ils piégeaient . Résultat rien de fait, pas de réponse .  J' ai un copain en échange de la carte d' une société privée élevait ll lachait perdreaux et faisans, piegeait. Cette  société avait pour actionnaires des agriculteurs et il n' a jamais eu un kilo de blé, tournesol ou mais, il payait tout, au bout de 10 ans il a arrêté de chasser, le résultat est minable aujourd'hui

Lundi 14 Septembre 2020 à 20:14 roger17 02
17

Pour le gersois
Chasseurs 13 000 signatures
Rip 600 000
Si tu n'as pas encore compris...

Lundi 14 Septembre 2020 à 20:11 JMC2 011
24

JYZZ 

Même si certins BIZOUNOURS ne veulent pas enttendre le mot . On est en GUERRE . Mais la C'est la REVOLUTION .  

SA VAS MAL FINIR ! 

Lundi 14 Septembre 2020 à 19:37 RustyJames 02
34

Bsr... à vos "l'Armes" citoyens ruraux !...

https://youtu.be/oWyPBYxgS5I

Lundi 14 Septembre 2020 à 19:26 lou lanusquet 03
47

(Bé, ils ne restent pas les deux pieds dans le même sabot) Il va entendre parler du pays le gugus...

Bravo Jyzzounet... et les amitiés à tous...

Lundi 14 Septembre 2020 à 19:21 jyzz25 016
25

http://Fédération Départementale des Chasseurs du Doubs RIP pour les animaux La situation est grave : ils veulent abolir toutes formes de chasse et la fin de l'élevage ? Mesdames, messieurs, Un deuxième député du Doubs signataire Contexte Le Référendum d'Initiative Partagée pour les animaux (RIP), lancé par Hugo Clément avec le soutien de peoples, de grandes fortunes du Web et d’une cinquantaine d’associations animalistes, constitue, s’il aboutissait, à un péril très important pour des pans entiers de la ruralité dans ses modes de vie. Vous constaterez que 140 parlementaires (députés et sénateurs) sur les 185 requis soutiennent cette démarche ainsi que plus de 600 000 signataires. Pour en savoir plus visitez le site : https://referendumpourlesanimaux.fr/. Récemment et après Eric Alauzet (député de la deuxième circonscription du Doubs), un deuxième député du Doubs, Frédéric Barbier, a rejoint les signataires de ce référendum. Nous vous invitons à leur écrire aux adresses électroniques suivantes : barbier.frederic25@gmail.com frederic.barbier@assemblee-nationale.fr depute@alauzet.net afin de les informer de votre incompréhension, en raison de leur soutien pour un projet qui signifie : ● Plus de chasse évidemment : elle est en première ligne. ● Plus de pêche, même en no-kill : l’hameçon fait souffrir. ● Plus de poissonneries et de pêche en mer : l’agriculture cellulaire produira des tablettes de poisson sans poisson. ● Plus d’animaux à la campagne : si l’élevage industriel est officiellement visé, il est clair que l’élevage agricole sera lui aussi impacté. ● Interdiction de détenir des volailles (fin des basses-cours) si besoin en ayant recours à un petit coup de pouce sanitaire (grippe aviaire) ou pseudo-sanitaire. ● Abolition de l’équitation, des chiens de berger, des chiens d’aveugle… ● Interdiction de la collecte du miel, de la traite des vaches, de l’utilisation des oeufs (c’est déjà le cas dans les cantines). ● Interdiction de la fourrure, puis de tous les produits en cuir (vêtements, chaussures…) et de tout ce que nos aïeux savaient tirer du monde animal. ● La liste est longue et on n’imagine même pas jusqu’où ira le délire. N’a-t-on pas vu récemment "séparer les coqs des poules pour éviter le « viol animal »". Extrait de la plaquette "Qu’est-ce qui se cache derrière le RIP animaux ?" (FDC80) Pour en savoir plus, CLIQUEZ ICI Votre Fédération va bien entendu leur écrire également et ne manquera pas de mettre en ligne les échanges qui suivront. Pétition contre le RIP Une pétition conte le RIP a également été lancée. Elle recueille actuellement 13 000 signatures ce qui est très peu par rapport aux nombreux soutiens au RIP. Nous vous invitons à la signer EN CLIQUANT ICI et à la partager. Clips vidéos Un chasseur landais « Richard sur Terre » a fait une série de clips très pédagogiques sur le RIP, ses rouages et ses dangers. Je vous encourage à les consulter EN CLIQUANT ICI. Manifestation(s) sur la ruralité ? En réponse au RIP pour les animaux, l'organisation de manifestation(s) physique(s) est une solution envisageable. Dans le cas où une manifestation serait mise en place, nous souhaiterions pouvoir disposer d'une pré-liste de personnes intéressées. Nous espérons que vous ferez preuve de militantisme. Nous vous remercions de bien vouloir vous inscrire : EN CLIQUANT ICI. Je vous remercie pour l'attention que vous porterez à ces éléments. Cordialement. Jean-Maurice BOILLON Président de la FDC25

Lundi 14 Septembre 2020 à 18:24 Banitcho 019
06

Si l argent q on fout en l air avec l achat de gibier de tir était employé au repeuplement, a la mise en place de volières anglaises, et au piégeage intensif, au semis de bandes à gibier , on aurait au bout de qq temps du bel oiseau qui sait voler et se défendre et qui reproduit !!
Pour seux qui veulent des cocottes ya les chasses à la journée et en plus ya le couvert et a boire pour les galavarts...
Il restera les cochons, et grives palombes becasses, gibier d eau pour les puristes.

Lundi 14 Septembre 2020 à 17:55 PENARD 04
87

j'ai entendu ,de source généralement bien informée , que les escrolos-citadins  veulent sérieusement nous serrer la vis au niveau pêche ; unissons toutes les forces de la RURALITE

Lundi 14 Septembre 2020 à 17:40 B32000 07
32

re,

quelq'un a t' il des nouvelles de Roger17 ? J' espère qu' il n' est pas resté tout seul à Prades à continuer la manif .

Lundi 14 Septembre 2020 à 17:37 HAIFFE Jay 03
64

En les attendant , rions un peu .....pour ceux qui ne la connaissent pas,

(bon pour ceux qui rouspètent toujours ici)

https://www.youtube.com/watch?v=m33H0YF7dJs

Lundi 14 Septembre 2020 à 17:37 B32000 06
32

bonjour,

lacher des cocottes la veille de l' ouverture protège les sauvages si il y en a, on le faisait où je chassais pour savoir ce qu' on avait tué avant de lâcher ces faisans on leur mettait du sparadrat autour d' une patte. Autour de chez moi le président de la société voulait me lâcher 3   ou 4 cocottes, je ne voulais pas il a insiste, insisté, le lendemain matin: un faisan a refusé de s' envoler, il courait devant la chien, c' est un voisin qui l' a tué, un autre se lève et de suite dans un arbre, impossible de le faire partir, je suis rentré et me suis recouché.Après ils lachaient des faisans et une heure après je les faisais partir et le lendeman je rigolais en regardant à la pointe du jour ces lâcheurs aller où ils pensaient retrouver ce gibier. Comme ils étaient futés, un jour ils m' ont pisté et n'ont rien dit ils m' en ont parlé quelques années plus tard

Lundi 14 Septembre 2020 à 17:12 le Gascon ! 02
47

Effectivement Orion celà demande l'investissement, il est de plus en plus compliqué de trouver des bénévoles on le voit tout les jours dans les Assos !

Lundi 14 Septembre 2020 à 17:07 le Gascon ! 04
47

Tout à fait Banitcho le comportement , l'hétique très importante si l'on veut donner une image respectable de notre passion !!

Lundi 14 Septembre 2020 à 17:06 Orion33 06
33

OK avec ça Le Gascon, mais dans un cas comme dans l'autre, il faut un travail régulier et du temps pour réduire les nuisibles ( oui je sais on doit plus employer ce mot grossier pour certains!!!!).

Autrement dit l'engagement de chasseurs durant TOUTE l'année, et c'est là que ça coince !!!!! En plus quand tu annonces qu'on instaure un PMA, qu'on tire pas les poules faisanes et qu'on ne chasse le sédentaire que certains jours par semaine , c'est la bronca générale .

Cependant  supprimer ces lachers de tir une heure avant l'ouverture ou la veille à midi va voir disparaitre une belle part de preneurs de permis qui ne prennnent leur fusil que pour cette   promenade dominicale .
Attention au double effet kisscool.

Les restrictions sur les divers migrateurs + l'arrêt des lachers de tir =  -50% de chasseurs en moins: résultat nous devenons inaudibles .Pas évident??

Lundi 14 Septembre 2020 à 16:56 Banitcho 014
06

Tirer un faisan branché ou à pattes, qui plus est une poule., un lièvre au gîte, attendre autour d une moissonneuse que " sa sorte", chasser sur les tournesols, tirer un chevreuil tombé dans un canal....
Se n est plus de la chasse. La chasse s est aimer voir le gibier se défendre et parfois sur une " soupiere" baisser le canon.
Tout sa mérite l exclusion de la société de chasse ni plus ni moins.

Lundi 14 Septembre 2020 à 16:47 le Gascon ! 02
47

Bjr,

Orion l'idéal : les volières anglaise !!

Lundi 14 Septembre 2020 à 16:16 Mic317 011
17

Bonjour à tous,

Aujourd hui chasser des oiseaux dont les populations sont en fort déclin est indéfendable,même si la chasse n'est pas la cause de ce déclin,ce qui est le cas pour toutes ces populations.

En ce qui concerne la chasse des espèces en état favorable de conservation ne lâchons rien et même demandons la réouverture pour par exemple la bernache.

Tirer un faisan sur une route devant des promeneurs inacceptable ,après  de tels actes  on peut ramer pour défendre la  chasse .

ce n'est que mon avis .

bonne fin de journée à tous .

Lundi 14 Septembre 2020 à 16:11 Banitcho 03
06

Je l ai là a coté. J aime bien aussi les reportages sur tous ses maires de petites communes qui se battent pour leurs traditions.

Lundi 14 Septembre 2020 à 16:02 margo64 09
64

119473604_4411640965577922_3479514111113974925_o.jpg?_nc_cat=103&_nc_sid=730e14&_nc_ohc=TcbT0DYRDacAX-A89B8&_nc_ht=scontent-cdt1-1.xx&oh=ebb0d08dbcf1d887ffecc5687574db1b&oe=5F8511B6désolé de prendre autant de place voilà l'edito du chasseur francais.

Lundi 14 Septembre 2020 à 15:20 HAIFFE Jay 00
64

TU DIRAS A ALBERT, QU'ICI IL Y A BEAUCOUP DE VOLS DE MOUSTIQUES

Lundi 14 Septembre 2020 à 14:22 Banitcho 02
06

100 pouces horion.

Lundi 14 Septembre 2020 à 14:21 oiseau mystérieux 00
30

SALUT A TOUS ....TOUJOURS AUSSI CHAUD...J AI VU ALBERT,  JE LUI AI ANNONCE QU IL Y AVAIT BEAUCOUP DE VOLS DE VELOS, IL M A REPONDU "" MOI JE L ENCHAINE, mais je lui enleve la selle, le pedalier, les deux roues, le dérailleur, la chaine, ...."""???!!!!

Lundi 14 Septembre 2020 à 14:20 Orion33 012
33

Bonjour, 

Attention, on nous regarde.

 les lachers  d'oiseaux de tir sont l'arbre qui cache la forêt.Je ne dénigre absolument pas les pratiquants, ils sont respectable, d'ailleurs, 'il m'arrive de servire mes chiens sur des oiseaux rescapés ,quelques jours voire  semaines aprés les lachers.Sauf que ces pratiques sont contre-productives ( idem avec les lachers de truites d'ailleurs), et tout, sauf un argument en notre faveur.C'est d'ailleurs dans la visée de nos opposants qui demande l'interdiction..

Hélas, là encore, il faut que les mentalités changent ( y compris chez nombre de jeunes), ce quasi ball-trap ( j'éxagère à peine) sur des oiseaux abrutis  de stress, lachés quelques heures avant le jour J est un déni d'une chasse.raisonnée.

Nombre de FD favorisent financièrement les lachers de jeunes oiseaux en juillet  via des cages et le résultat est nullement comparable.Mais il faut pièger, réguler, agrainer, gérer, sanctionner ( beaucoup de temps passé) bien plus contraignant que prendre juste une carte , quelques cartouches et fusiller tout ce qui passe dans son rayon d'action.

Sauf que ce n'est qu'à ce prix , que l'on défendra ces pratiques , sinon les dimanches de beaucoup vont devenir tristes et bien vides.

Lundi 14 Septembre 2020 à 13:35 3sécails 00
64

Hello paloumayres

Entendu à la télé, en Espagne, de grands incendies ravagent actuellement la région de Huelva en Andalousie. Les palombes se nourrissent majoritairement de glands en hiver dans ces régions proches de l'extrémadure. Si les forêts de chênes sont cramées, où vont elles se servir nos palombes? 

Lundi 14 Septembre 2020 à 13:34 margo64 02
64