page 16/21
Ce fil de discussion contient 607 réponses réparties en 21 pages de lecture (dernière page)
Message original de a.simon 04 Déjà lu 33 210 fois avant vous
Posté le: Vendredi 22 Juillet 2016 à 01:09
Titre: Loup et régulation 2016/2017
Lire le message original ...
Réponse de Palomayre30 03 n° 451/607
Posté le: Samedi 30 Mars 2019 à 11:54
Titre: RE: Loup et régulation 2016/2017

Bonjour ,pour le Loup nous avons quelques solutions , le filet électrique de 1.40 de hauteur ,après les chiens de protection ,après un salarié qui dort avec en estive , la prédation est presque nulle si de bon chiens . En Italie ,le loup prédate même la journée par manque de gibier et c'est la qu'il faut avoir l' oeil quand les brebis sortent des parcs pour pâturer , cela arrive un peu chez nous et dans certaines régions ( savoie ,var ,etc ,ils arrivent a prédater la journée .

Francois.

Réponse de Banitcho 02 n° 452/607
Posté le: Dimanche 31 Mars 2019 à 20:59
Titre: RE: Loup et régulation 2016/2017

Eh oui, Y ont pas peur...comme quoi une bonne paire de jumelles et se tanquer ou il faut ça paye.

Réponse de Quercus Pyrenaica 42 n° 453/607
Posté le: Mardi 09 Avril 2019 à 09:13
Titre: Recherche de quelques chiffres

Salut les loulous.

Qui peut me donner quelques chiffres ?

- Combien d'humains dévorés en France par les loups depuis l'ouverture de ce post sur le forum en 2016 ?

- Combien de femmes tuées par leur mec sur la même période ?

- Combien de morts par accident de chasse ?

- Combien de personnes (adultes ou enfants) tuées par des chiens ?

- Combien de victimes de bétail ?

- Combien de morts par piqures de guêpes, frelons ou abeilles ?

- Combien de morts en forêt à cause de la chûte d'un arbre ou d'une branche ?

J'ai le sentiment que certains feraient bien d'accéder à l'âge adulte et d'oublier l'histoire du chaperon rouge. Il faut prendre du recul et relativiser les risques. Le loup est une contrainte pour l'élevage mais certainement pas un danger sérieux pour l'homme (et l'ours, si on regarde les statistiques, c'est à peu près pareil).

PS . Pas la peine de me traiter de bobo, ça ne prend pas. Je suis juste un forestier à qui il tarde que le loup arrive chez lui pour aider à disperser les chevreuils et cerfs qui bousillent les régénérations d'arbres. Et, soit-dit en passant, s'il n'y avait pas de forêts, il n'y aurait pas beaucoup de palombières... De là à dire que le loup est l'allié des paloumayres, y'a pas des kilomètres. :-)

Réponse de pescaire 06 n° 454/607
Posté le: Mardi 09 Avril 2019 à 09:52
Titre: RE: Loup et régulation 2016/2017

Putaing au bout de 3ans et 254 jours cest plus de l'hibernation ça ! je suppose que tu regardes quand même les comptages !

 

Réponse de Palomayre30 16 n° 455/607
Posté le: Mardi 09 Avril 2019 à 11:30
Titre: RE: Loup et régulation 2016/2017

Dis moi : si tu était éleveur d' Ovins tu ne parlerait pas de cette façon ,et en plus tu est gonflé d'arriver et de cracher ton Venin au bout de presque 4 ans ,alors reste ou tu est ,et coupe du bois pour te calmer .

Francois

Réponse de sgarababi 012 n° 456/607
Posté le: Mardi 09 Avril 2019 à 12:31
Titre: RE: Loup et régulation 2016/2017

Bonjour?

"Pas la peine de me traiter de bobo, ça ne prend pas. Je suis juste un forestier à qui il tarde que le loup arrive chez lui pour aider à disperser les chevreuils et cerfs qui bousillent les régénérations d'arbres"

Bobo serait trop d'honneur, le terme qui me vient, entre autres, ne peut être écrit si, comme je le suis, on veut rester poli. Votre ignorance du dégat des loups sur le gibier de montagne, grand et petit, est consternante, elle explique pourtant ce qui attend toutes les autres régions. Aujourd'hui, après de gros investissements, les troupeaux d'ovins sont moins touchés qu'au début, moins pas pas totalement quand même, je sais que vous vous en moquez, mais il faut quand même le dire. Les loups, dont l'augmentation est très significative année après année, se rabattent sur les espèces sauvages : le mouflon n'existe plus, les chamois sont décimés et la vulnérabilité de leurs petits les condamne à terme à disparaitre à leut rour, les chevreuils sont en baisse ahurissante, les cerfs eux-mêmes ainsi que les sangliers sont durement touchés, les marmottes deviennent très rares etc... Ce sont des animaux, et leur sort semble ne pas vous importer mais patience, les loups se rapprochent vite des zones habitées et le temps n'est pas loin où, les ressources naturelles animales étant devenues rares et les conditions s'y prétant, il se tourneront vers une autre nourriture, humaine celle-là, Faudra-t-il attendre une tragédie pour, enfin, ouvrir les yeux ? A Bormes-Les-Mimosas un loup a été trouvé aux abords d'un lotissement et abattu par les gardes. Que craignait-on si ce n'est une attaque ? Les autorités sommencent à se poser les bonnes questions malgrè les écolos de salon (suivez mon regard) qui se ferment les yeux des deux mains et lancent leurs incantations d'un dangereux irréalisme. (PS. les arbres dont vous parlez peuvent être protégés des cervidés, coûteux me direz-vous, et les bergers qui doivent protéger leurs troupeaux ne paient-ils pas eux pour celà ?)

Cordialement.

Réponse de roro11 06 n° 457/607
Posté le: Mardi 09 Avril 2019 à 16:11
Titre: RE: Loup et régulation 2016/2017

Bonjour

Sgarababi, tu l’auras compris, le forestier se préoccupe du gibier comme de sa 1 ère chemise... il préfère de loin avoir un troupeau de loups dans sa forêt qui vont lui protéger ses arbrisseaux... heureusement que les loups ne fument pas...

 

Réponse de pescaire 02 n° 458/607
Posté le: Mardi 09 Avril 2019 à 16:13
Titre: RE: Loup et régulation 2016/2017

Merci 

Réponse de Palomayre30 08 n° 459/607
Posté le: Mardi 09 Avril 2019 à 17:30
Titre: RE: Loup et régulation 2016/2017

Je vais lui faire un simple calcul ,au cas ou il voudrai m'en donner un peu . Avant 1 chien pour travailler le troupeau ( border ) 500 e par an ,avec le Loup et vu que nous avons 2 troupeaux de 150 têtes chacun ,nous avons 3 chiens pour diriger le troupeau et 6 chiens de protection ( frais annuels pour ces 6 chiens et les 3 autres  + ou - 5 milles euros par An ,si tout se passe bien  . Je ne compte pas l'achat des chiots puisque nous étions hors zone lors des achats ,nous y sommes depuis cette année . Alors bien sur cette année nous allons demander les aides pour les chiens ,je vous dirais ce qu'il en est , mais entre temps ( le coupeur de bois ) si tu veux participer aux frais ,je peux t'envoyer en Privé mon Nro de compte .

Francois

Réponse de jules64 04 n° 460/607
Posté le: Mardi 09 Avril 2019 à 19:51
Titre: RE: Loup et régulation 2016/2017

Quercus Pyrenaica, Tu es le 1er forestier que j'entends avec un tel discours et j'en rigole si c'était aussi simple!!! D'ailleurs les forestiers les mêmes qui laissent des cables, bidons etc etc ( j'ai bossé dans le milieu je ne généralise pas mais vu de mes yeux vu!!!!) Si nos anciens ont érradiqué ces espéces ce n'est pas pour rien.

Réponse de Palomayre30 03 n° 461/607
Posté le: Mardi 09 Avril 2019 à 19:51
Titre: RE: Loup et régulation 2016/2017

Dites , j' espère qu'il ne va pas mettre 4 ans pour nous répondre le coupeur de bois .

Francois

Réponse de pescaire 03 n° 462/607
Posté le: Mardi 09 Avril 2019 à 20:14
Titre: RE: Loup et régulation 2016/2017

Il y a une heure sur season " les hommes de la brigade loup" super émission ,avec des témoignages de pastres , un discours sans ambiguité d'un cadre de l'ONC , le vécu et ressentis des gardes et pour finir le prélévement 

Réponse de Quercus Pyrenaica 02 n° 463/607
Posté le: Mardi 09 Avril 2019 à 20:29
Titre: RE: Loup et régulation 2016/2017

@Pescaire, c’est une hibernation volontaire, je suis parfois bavard, parfois un peu taiseux.

Et comme en ce moment côté comptages, c’est un peu calme (les hirondelles se font rares et c’est pas la chasse qui en est la cause), alors je me suis dit que je pouvais parler d’autre chose. Mais peut-être ai-je eu tort...

En tout cas c’est moi qui devrais m’appeler Pescayre parce qu’en un seul lancer, j’ai eu 5 touches.

Ça valait le coup d’attendre 3 ans. 

Réponse de Quercus Pyrenaica 01 n° 464/607
Posté le: Mardi 09 Avril 2019 à 20:30
Titre: Quelques petites questions

@François, un peu de patience. Ça m’arrive de travailler et de ne pas être vissé à l’écran.

Là je vais manger un morceau parce que j’ai une petite faim (et même une faim de loup) et je reviens pour essayer de répondre poliment.

Réponse de jules64 04 n° 465/607
Posté le: Mardi 09 Avril 2019 à 20:32
Titre: RE: Loup et régulation 2016/2017

Oui Pescaire voilà le lien de la bande annonce: 

https://www.mycanal.fr/seasons/avec-les-hommes-de-la-bridage-loup-bande-annonce/p/1524172

Moi je voudrais simplement connaitre depuis le début de la réintroduction de L'ours et du loup le coût total!

Chêne Tauzin ( Quercus Pyrenaica) je te pose cette question:

N'es tu pas choqué de voir des gens en souffrance dans notre pays mais que par contre on injecte un pognon fou dans le loup et l'ours?

Réponse de jules64 03 n° 466/607
Posté le: Mardi 09 Avril 2019 à 20:34
Titre: RE: Loup et régulation 2016/2017

Ce pognon serait plus utile dans les restos du coeur!!!!!

Réponse de roro11 03 n° 467/607
Posté le: Mardi 09 Avril 2019 à 20:48
Titre: RE: Loup et régulation 2016/2017

Ha ..ha ...cher forestier, vous avez eu 5 touches...mais aucun n’ont mordus a votre raisonnement. 

Pas bon , non pas bon l’appat...

Réponse de Banitcho 05 n° 468/607
Posté le: Mardi 09 Avril 2019 à 20:49
Titre: RE: Loup et régulation 2016/2017

Quand j entend des trucs comme çà surtout venant d un forestier?? J ai les cheveux ki se dressent. Moi qui ai participé à la réintroduction du mouflon, et ai effectué avec mes chiens les comptages gibier de montagne. Les marmottes décimées, les blanchons pareil, mouflons -75%, chamois entre la kerato et le loup moitié moins. Sans parler des bartavelles et des lagopedes. Pour ces pertes, les gic ne sont pas indemnisés !! Contrairement aux dégâts forestiers sur les frottis et les remanents ainsi que la fourniture de fourreaux de protection contre les abroutissements...
Dans les Pyrénées vous savez pas encore ce que c est le loup!! Et, je vous le souhaite pas. Quand aux dégâts, regardez un peu les sentiers de debardage et l impact sur le gibier. J ai été bûcheron, j ai toujours replante et remis les coupes en état.c pas le cas de tt le monde. Bien le bonjour le" chêne des pyrenees". J aimerais t en faire manger du mouton crevé.

Réponse de Quercus Pyrenaica 02 n° 469/607
Posté le: Mardi 09 Avril 2019 à 21:29
Titre: Combien de morts par le loup en France ?

@François, Tu as deviné : je ne suis pas éleveur d’ovins. Mais rassure-toi, je comprends aussi les soucis des éleveurs. Je voulais simplement souligner qu’il ne faut pas tout mélanger et que ce n’est pas parce que le loup mange le mouton, qu’il mange aussi le berger. Cela dit, explique-moi en quoi l’intérêt de ceux qui élèvent des moutons est supérieur à celui de ceux qui font pousser des arbres. La laine est utile, mais le bois aussi.

@sgarababi, c’est très bien de s’exprimer en bon français, mais encore faut-il ne pas trop écrire de sottises.

Le mouflon n’est pas une espèce sauvage, c’est une espèce d’abord domestiquée, arrivée en Corse avec les éleveurs du néolithique, puis retournée à l’état sauvage et enfin introduite sur le continent. Elle n’est pas adaptée au loup ni même sans doute aux autres prédateurs. Pour ce qui est des chamois, cerfs, chevreuils, sangliers, ces espèces ont survécu jusqu’à nous en ayant subi la prédation du loup pendant des dizaines et des dizaines de milliers d’années. Si le loup avait dû les faire disparaître, il avait largement le temps de le faire avant que l‘Homme n’invente les armes à feu, le piège et le poison.

Pour l’anecdote de Bormes-les-Mimosas, si j’ai bien lu, l’employé du camping a voulu s’approcher du loup qui était coincé contre un grillage. Il a montré les crocs comme un chien l’aurait fait et c’est ça qui lui a valu d’être tiré par les gendarmes morts de trouille... Si ça avait été un sanglier acculé contre la clôture, l’employé du camping se serait fait bouger avant de pouvoir appeler les gendarmes…

Quant au fantasme du loup sanguinaire qui décime l’humanité, c’est à ça que je voulais en venir par mes questions auxquelles personne n’a souhaité répondre...

Ce n’était pourtant pas difficile. J’attends les réponses. Combien de morts par le loup ? Combien par les autres causes citées ? Où est l'urgence ?

@Banicho, où as-tu vu que les dégâts forestiers étaient indemnisés ? Ce sont uniquement les dégâts agricoles qui le sont, par les FDC.

@Jules64, il y tellement de choses qui paraissent injustes et qui n'ont pas de rapport entre elles... Tu peux arrêter toutes les dépenses faites pour l'environnement, ça ne changera rien à la misère du monde. Le problème vois-tu, c'est que la nature peut se passer de l'Homme mais que l'Homme ne peut pas se passer de nature. Pour moi le loup, mais aussi le renard, le cerf, la palombe, les petits oiseaux, les arbres, les champignons, toute la faune et la flore, ça fait partie de notre milieu vital. Chaque fois que tu élimines une espèce c'est l'ensemble qui s'affaiblit. C'est comme les briques d'un mur. Aucune n'est indispenable mais si tu en elèves trop, c'est le mur entier qui s'effondre sur toi ! A méditer...

Réponse de Palomayre30 04 n° 470/607
Posté le: Mardi 09 Avril 2019 à 21:48
Titre: RE: Loup et régulation 2016/2017

Je n' ais jamais dit que le loup mangeais le Berger ,par contre il mange les moutons et a cause de lui ,chaque année dans mon portefeuille j'en aurais un peu moins . j'ais un manque a gagner de 5 milles euros l'an a cause du loup  ,ça me fait grosso 5 mois de salaire ,est tu prêt a me les remboursser .Avant nous montions en Estive ,tu en montais 500 ,tu en descendais 495 ,mais maintenant pour certains ils en descendent 20 % en moins et ne me parle pas du  rembourssement .Tu devrait aller faire un tour dans le var ,les alpes et même en savoie ,la ou les loups prédattent le plus et voir avec les ruraux ce qu'ils en pensent ,pas avec les écolos bobos des villes .

Francois

 

Réponse de Palomayre30 01 n° 471/607
Posté le: Mardi 09 Avril 2019 à 21:54
Titre: RE: Loup et régulation 2016/2017

j'aimerais avoir ta définition :  je suis juste un forêstier , 

Tu est proprio , ouvrier ,garde ,bucheron ,etc 

Francois

Réponse de Quercus Pyrenaica 00 n° 472/607
Posté le: Mardi 09 Avril 2019 à 22:46
Titre: Loup et humains qui est un danger pour l'autre ?

@Paloumayre30, je suis proprio d'un peu de forêt comme beaucoup de gens de ma région. Je ne suis pas bucheron pro, mais je sais affuter une tronçonneuse et faire tomber un arbre. J'aime pourtant les arbres (j'en ai beaucoup planté et pas que des pins), j'aime aussi la nature, les animaux et la chasse, même si la passion se calme... j'ai aussi quelques ruches. Qand les chevreuils en surnombre me dézingent mes plantations ou mes régénérations naturelles, j'éprouve le même sentiment qu'un berger qui se fait bouffer ses moutons. Du moins, je le crois. C'est pour ça que je dis que je te comprends.

Mais ce qui me fiche en rogne c'est l'hystérie anti loups de certains qui voudraient faire croire que c'est un grave danger pour les hommes ou que ça va éradiquer toute la faune sauvage. C'est un fantasme de la part de gens qui ont conservé les peurs de leur enfance. Le loup est surtout un problème pour l'élevage.

L'animal qui tue le plus d'humains, c'est l'homme lui-même.

Quant au gibier, il disparait d'abord à cause du machinisme agricole et des pesticides, de la sylviculture intensive, du bétonnage des milieux qui le prive d'habitats, des autoroutes et autres LGV qui fragmentent et bouffent les territoires et parfois de la chasse quand on ne sait pas se limiter... Les prédateurs ont bon dos. Dans un écosystème naturel, l'abondance des proies régule les prédateurs autant que les prédateurs régulent les proies. S'il n'y a plus rien à bouffer, les prédateurs disparaissent. Le problème c'est que si on ne protège pas bien les troupeaux, c'est "open bar" et la baisse des proies ne limite plus correctement le prédateur qui se spécialise sur les proies domestiques...

Réponse de jyzz25 01 n° 473/607
Posté le: Mardi 09 Avril 2019 à 23:42
Titre: RE: Loup et régulation 2016/2017

quercus 

tu l as déja vu de près le loup ?

Réponse de Quercus Pyrenaica 00 n° 474/607
Posté le: Mercredi 10 Avril 2019 à 00:29
Titre: RE: Loup et régulation 2016/2017

Non jyzz25, je ne vais pas te mentir. Deux fois, j'ai vu une bête qui y ressemblait sacrément dans les phares de la voiture mais je n'ai aucune certitude. La première fois c’était en sud Gironde il y a 3 ans, j’ai vu au crépuscule comme un gros chien qui filait au trot tout droit dans les bois. La seconde fois, c'était deux mois plus tard, au nord des Landes sur une petite route loin de toute habitation, où nous avons aperçu une silhouette qui avançait vite sans bondir sur une coupe forestière, et deux yeux brillants jaune-vert qui se sont tournés vers nous un instant. Nous étions 3 dans la voiture à avoir vu la même chose. Je me dis qu’une fois c’est déjà très rare mais deux fois ce n’est pas possible…

Ce que j’aimerais, c’est le voir d’assez près un jour pour pouvoir être certain. L’idéal ce serait quand je suis à la chasse à l’approche avec mes jumelles.

Je sais qu'il a déjà fait des incursions en plaine dans le Sud-Ouest mais vu la faiblesse des effectifs en dehors des Alpes, il faut vraiment être chanceux pour tomber dessus et puis les jeunes animaux en exploration sont un jour ici et huit jours après s’ils n’ont pas été tués, ils sont déjà à 300 km ou davantage...

D’ailleurs, cette mobilité très importante accrédite l'hypothèse de la recolonisation naturelle du territoire. Pourquoi le loup pourrait-il faire des déplacements de plusieurs centaines de km chez nous sans que ça lui pose problème et aurait-il eu besoin de prendre un taxi pour traverser une frontière sauvage ?

Réponse de jules64 05 n° 475/607
Posté le: Mercredi 10 Avril 2019 à 07:03
Titre: RE: Loup et régulation 2016/2017

Alors puisque la nature n'a pas besoin de nous arrête d'exploiter la foret!!!!! Et on verra la resultat! Encore un poéte doux rêveur qui vit dans le monde de Disney!!! On ferait mieux de mettre l'argent pour aider les chasseurs  en montagne ( les seuls à faire quelque chose) pour la réouverture des milieux, balisage des cables dans les stations de ski tous ça pour les galliformes de montagne et oui avec la disparition des éleveurs en montagne le milieu se ferme, les stations de ski s'agrandissent et c'est préjudiciable à ces espéces, alors si on rajoute encore des prédateurs comme le loup et l'ours c'est nos montagnards qui vont disparaitre. 

Réponse de roro11 06 n° 476/607
Posté le: Mercredi 10 Avril 2019 à 07:43
Titre: RE: Loup et régulation 2016/2017

Heu... comme tu le dis toi même la nature et surtout le petit gibier est en perdition notamment à cause de l’activité humaine (agriculture, construction, présence, etc...). De ce fait je vois pas l’interet de rajouter des prédateurs qui n’etaient quasiment plus présentes depuis les années 1950 . L’homme a lui seul suffit amplement en ce qui concerne la prédation.

Ceci étant, si on laisse faire, sur l’elevage continuera à avoir de gros problèmes, le petit puis le grand gibier contribueront à souffrir, seul le sanglier pourra éventuellement s’en sortir encore que une épidémie porcine le guette...

je rappelle que le sanglier est  pour  l’instant  ici, le premier prédateur du petit gibier (de ce qui reste)

Réponse de Banitcho 01 n° 477/607
Posté le: Mercredi 10 Avril 2019 à 08:19
Titre: RE: Loup et régulation 2016/2017

Justes remarques jules et roro, les câbles, y'a qua faire le dessous pour trouver un coq mort ou desailé. Et la fréquentation humaine,rando,ski,raquette n arrange rien. Si encore on pouvait avoir une petite partie de l argent des forfaits !! Ou se servir des télésiège pour monter deux bottes de foin et de la nourriture quand y'a trop de neige fraîche. Mais ça c est une autre histoire et un autre monde.

Réponse de sgarababi 01 n° 478/607
Posté le: Mercredi 10 Avril 2019 à 08:39
Titre: RE: Loup et régulation 2016/2017

Bonjour,

Malheureusement le sanglier est lui aussi menacé par le loup. Les tableaux des sociétés de montagne du sud-est pour la saison passée sont en nette baisse. Bien sûr, le loup n'attaque que peu les gros mais les petits sont des proies faciles pour des meutes en augmentation constante, et c'est le cas pour toutes les espèces d'ongulés qui vont disparaitre à terme (même si certains le nient) faute de pouvoir se renouveler. L'indicateur impartial et indéniable est le nombre de bêtes tuées en plan de chasse, jamais autant de bracelets n'ont été rendus que cette saison, les tableaux de sangliers sont en nette baisse et beaucoup de sociétés ne voient pratiquement plus que des gros (explication plus avant). Sauif que l'homme, lui, ne chasse pas toute l'année et applique des prélèvements en fonction de l'état des populations, le loup chasse toute l'année, 24h/24 et consomme en moyenne 2 à trois kilose de viande par jour; Voilà la réalité que ne veulent pas voir les idéologues du genre "c'est l'homme qui est un danger" et autres sornettes bobos. Le loup a été réimplanté par l'homme, ce fait, nié farouchement au départ, ne l'est pratiquement plus et certains l'avouent même ouvertement. L'animal a été éradiqué dans les siècles passés par des gens qui vivaient totalement dans la nature et en connaissaient les lois bien mieux que nous tous. Les récits de victimes humaines ne se comptent pas et il ne s'agit pas de légendes comme les idéologues aveugles actuels le laissent entendre. Le loup n'est pas encore assez familiarisé à l'homme pour être dangereux, mais çà ne tardera pas, faudra-t-il en arriver là pour qu'enfin on se rende compte de la monumentale erreur de l'avoir réintroduit et on passe à l'action en autorisant sa chasse dans un premier temps pour freiner son expansion qui, de l'aveu même d'un garde ONCFS dépasse "ce à quoi on s'attendait".

Cordialement.

Réponse de Quercus Pyrenaica 10 n° 479/607
Posté le: Mercredi 10 Avril 2019 à 09:33
Titre: RE: Loup et régulation 2016/2017

@Jules64, Une forêt qu’on n’exploite pas ne se porte pas plus mal, et quelques fois bien mieux qu’une forêt exploitée. Le problème c’est qu’on continue à payer les impôts fonciers et que ça pique un peu... Donc j’assume, je vends du bois par nécessité en faisant attention à ce que je fais, mais je chasse par plaisir (sans me réfugier derrière un pseudo devoir de régulation).

@sgarababi, tu es un croyant et il n’y a rien de plus difficile que de faire comprendre à un croyant que ce qu’il croit est faux. Tu me rappelles ces barbus qui pensent qu’ils vont aller au paradis, entourés de vierges s’ils meurent en martyr. Pas la peine d’essayer de leur expliquer que c’est de la foutaise. Toi c’est pareil, tu as peur du loup et tu crois ferme qu’il va tout anéantir.

Le problème c’est que tu rejettes tout ce qui heurte ta croyance. Sinon tu aurais répondu à la question de mon premier post. Comme tu refuses de voir et d’entendre, je vais quand même te donner quelques éléments :

En France depuis 3 ans :

  • Au moins 370 femmes sont mortes sous les coups de leurs compagnons.
  • 41 personnes ont été tuées à la chasse (sur 2015-2016, 2016-2017 et 2017-2018)
  • 45 personnes sont mortes de piqures d’insectes.
  • Une douzaine de morts est à mettre au compte des chiens.
  • On peut en compter presque autant de la part du bétail.
  • Et je ne parlerai pas des accidents de la route ni des accidents domestiques…

Et dans le même temps, le loup n’a tué personne…  mais tu continues à croire que c’est lui le danger.

Bonne journée à tous.

Réponse de roro11 05 n° 480/607
Posté le: Mercredi 10 Avril 2019 à 11:36
Titre: RE: Loup et régulation 2016/2017

Quercus tes arguments sont à pleurer. 

A te suivre les accidents domestique justifieraient la réintroduction de l’ours et du loup! N’importe quoi!

on te parle gibier et toi tu réponds mortalité des humains? 

Tu ferais mieux de t’occuper de la protection féminine plutôt que de celle du loup...